Gérard Berry 2017 L'Hyperpuissance de l'informatique - Philosophie Espace pédagogique académique

Gérard Berry 2017 L’Hyperpuissance de l’informatique

, par Louis Rouillé - Format PDF Enregistrer au format PDF

Voici un titre qui, peut-être, ne vous donnera pas envie de livre ce livre. C’est pourtant très mal de juger un livre à sa seule couverture, comme chacun.e sait.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Gérard Berry, il faut absolument l’écouter. Ayant été professeur au Collège de France pendant 12 ans sur trois chaires différentes, ayant en fait été le cheval de Troie de l’informatique dans la plus vielle institution universitaire de France, les exposés filmés et disponibles de Gérard Berry ne manquent pas : ils sont tous bien rangés sur sa page au Collège.
Naturellement, Gérard Berry est un informaticien. Il raconte donc beaucoup de choses incompréhensibles. Cependant, il sait aussi parler notre langue. Même, il apprécie cela. Nous avons ainsi la chance d’avoir des exposés tout à fait accessibles qui regorgent d’explications, d’exemples et surtout d’humour. Pour les trouver : c’est très simple. Il suffit de regarder ses leçons inaugurales (il y en a trois : il est officiellement le professeur le plus inaugural de l’histoire du Collège). Mais aussi chaque première leçon de ses cours annuels. On trouvera par exemple un superbe exposé sur la photographie numérique qui ouvre le cours de 2017-18, ou encore un magnifique exposé sur la place de l’informatique dans les sciences contemporaines, qui ouvre celui de 2014-15. Je signale aussi, pour les mélomanes, une conférence de Philippe Manoury dans l’un de ses séminaires de 2013-14 sur les liens tout à fait contemporains entre compositeurs et informaticiens (de la musique assistée par ordinateur, mais pas du tout à la mode électro !). Il y en a d’autres...

L’Hyperpuissance de l’informatique est en fait le livre qui compile tous ces exposés "grand public" en un livre. C’est une porte d’entrée dans la compréhension des outils informatiques qui, je crois, pourra intéresser des philosophes qui aiment les idées plus que les nombres. C’est même possible qu’il vous réconcilie avec ces derniers, si vous avez encore une dent contre eux !

P.-S.

Gérard Berry est aussi un pataphysicien patenté, spécialiste de désinformatique. J’ai, pour ma part, découvert le bonhomme en visionnant Science et conscience chez les Shadoks ! : mon incrédulité alors avait dépassé les bornes que je connaissais encore...

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom