Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les racines de la haine
Publié : 17 novembre 2015

Les racines de la haine

Deuxième temps de l’émission de France Culture avec le philosophe Souleymane Bachir Diagne, en discussion avec le psychanalyste Fethi Benslama. Comment comprendre cette radicalité, en identifier les causes pour pouvoir lutter contre elle, l’enrayer ? Quels en sont les ressorts psychologiques et sociaux ? Sur quels troubles subjectifs et collectifs s’appuient les idéologies violentes ?

JPEG - 64.1 ko
Impact
korz19 © cc

A nouveau, la pensée de nos invités doit nous aider à réaliser le travail complexe mais nécessaire de réflexion sur nos sociétés, sur leurs responsabilités et leurs possibilités, leurs devoirs et leurs espoirs. Souleymane Bachir Diagne et Fethi Benslama s’interrogent sur les ressorts collectifs, sociaux et subjectifs, psychologiques de la radicalisation violente. Ils nous poussent ainsi à nous rappeler l’importance fondamentale de la réflexion, de la précision d’analyse pour ne pas donner un tableau simplifié et erroné de notre société.

Fethi Benslama  : "Dénoncer le communautarisme, je suis d’accord. Mais quelles sont ses raisons ? Pourquoi les gens veulent des refuges ? Quand la marginalisation, les difficultés pour vivre sont très grandes, il ne faut pas s’étonner que les individus cherchent à se protéger autrement"
Souleymane Bachir Diagne : "Il ne faut pas se contenter d’un mot : la fraternité peut être un moyen de faire clôture sur soi."
Fethi Benslama  : "La culture urbaine moderne est très difficile. Il est de plus en plus difficile de supporter sa vie. A ce moment là l’individu doit déployer une énergie considérable. Tout le monde ne peut pas. Renoncer à ça c’est se retrouver dans une communauté rassurante."

Son diffusé, choix de Souleymane Bachir Diagne :
Youssou Ndour, Alagassira

Ecoutez ici la première partie de l’émission avec Souleymane Bachir Diagne et la philosophe Fabienne Brugère.

Invité(s) :
Souleymane Bachir Diagne, professeur de langue française à Columbia University, spécialiste de l’histoire des sciences et de la philosophie islamique
Fethi Benslama, psychanalyste, professeur de psychopathologie, doyen de l’UFR d’Etudes Psychanalytiques à l’université Paris-Diderot