Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Faut-il forcer les intellectuels à être optimistes ?
Publié : 13 mai 2015

Faut-il forcer les intellectuels à être optimistes ?

Manuel Valls qui publie une tribune en réponse au livre d’Emmanuel Todd, Najat-Vallaud Belkacem qui parle de « pseudos-intellectuels », ces derniers temps les élites politiques et intellectuelles se querellent ouvertement. Que nous disent ces duels à "mots tirés" sur notre société et sa construction ou bien sa déconstruction ?

Au-delà d’une énième polémique, un constat affleure : les intellectuels pessimistes commencent à taper sur le système de nos dirigeants, Manuel Valls en tête, mais aussi Najat Vallaud-Belkacem qui dans le Journal du dimanche ce 10 mai réaffirmait ses critiques à l’égard de ceux qu’elle nomme « pseudos-intellectuels » et qui en ont après sa réforme du collège. Combats de coqs entre élites politiques et intellectuels de Cour, ou bien profonds débats de sociétés, que nous disent ces duels à "mots tirés" sur notre société et sa construction ou bien sa déconstruction ?
Avec Alexandra Laignel-Lavastine er Jean-François Bayart, directeur de recherche au CNRS.


les matins -Faut-il forcer les intellectuels à... par franceculture